Du Terrible au Triomphant, la vie secrète des sous-marins

François DUPONT

Lundi 15 mars 2021 à 14h00

300 mètres carrés, 111 hommes, 70 jours sous la mer : bienvenue à bord d'un SNLE, c'est-à-dire d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins, seigneur des océans. Monstres d'acier, cathédrales de silence, les sous-marins rôdent sous les flots, veillant sur nous et notre sécurité, et nous n'en savons rien.

Pourtant bien des choses se passent au fond des eaux, et la vie à bord est tout sauf ennuyeuse. Elle obéit à des règles, une discipline stricte et sereine, des rituels, des loyautés et des amitiés qui ont le goût de l'aventure et sans lesquelles peut-être risquer leur vie aurait moins de sens pour ces hommes.

Sous-marinier pendant plus de vingt ans, l'amiral François Dupont nous emmène à bord du bateau qu'on lui a confié, immergé avec les hommes dont il a la responsabilité, pour, le temps d'une traversée, partager avec nous la beauté de ce métier où s'incarnent à chaque instant le sens de l'engagement et la notion du devoir. 


Grand Officier de la Légion d'honneur, l'amiral François DUPONT est ingénieur en Génie atomique. Il appartient à la promotion 1968 de l'Ecole navale. 

 

Il commence sa carrière en tant que second du sous-marin d'attaque DAPHNE de 1979 à 1981. 

Après avoir été officier de manoeuvre du porte-hélicoptères « JEANNE D'ARC », il commande les sous-marins d'attaque DAPHNE et AGOSTA. Commandant en second du sous-marin nucléaire lanceur d'engins LE TERRIBLE avant sa refonte, il est affecté, en 1987, à l'Etat-major de la marine dans le bureau chargé de suivre la construction des sous-marins nucléaires d'attaque et du sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération LE TRIOMPHANT. 

 

Il rallie Cherbourg le 18 avril 1991 pour prendre le commandement du TRIOMPHANT. Après avoir suivi l'achèvement de ce sous-marin, il le conduit pour ses essais à la mer de mai 94 à juin 95. 

 

En août 1996, il est affecté à l'Etat-major des armées au bureau Etudes et stratégie militaire générale. Le 18 juin 2001, il est nommé chef de cabinet du chef d'Etat-major des armées. Le 1er août 2002, il est nommé chef du cabinet militaire du ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie. 

 

Le 1er septembre 2007, il est nommé Inspecteur Général des Armées et élevé au rang et appellation d'amiral. 


Les conférences CVA se déroulent à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes St-Nazaire :

16, quai Ernest Renaud à Nantes

 

Pour faciliter l'organisation, nous vous remercions d'arriver à 13h45.